• Notaires.fr
  • Immobilier.notaires.fr
  • Barometre.immobilier.notaires.fr
  • Bourse-emplois.notaires.fr
Menu
Le site officiel des notaires de France

Jean TARRADE élu Président du Conseil supérieur du notariat

25.10.2012

Promouvoir la fonction de notaire

Jean Tarrade, 64 ans, notaire à Paris, a été élu Président du Conseil supérieur du notariat au cours de l’Assemblée générale qui s’est déroulée les 23 et 24 octobre 2012.

Jean Tarrade souhaite mener à bien plusieurs chantiers pendant les deux années de son mandat . Décidé à « combattre les idées qui tendent à assimiler la fonction de notaire à un service marchand », il entend revaloriser la fonction de notaire. Selon lui, cette fonction vise à établir des actes authentiques, lesquels « relèvent de l’administration publique du droit privé ». Dans ce contexte, les notaires doivent viser l’excellence : les actes doivent être parfaits et les notaires d’excellents juristes.

Le deuxième chantier est tourné vers les jeunes : il faut, a-t-il dit, « bien les former et bien les accueillir » dans la profession. En effet, avec les départs en retraite de nombreux notaires et la politique volontariste d’accroissement du nombre de notaires menée depuis plusieurs années par le CSN, « nous avons de la place pour eux », affirme Jean Tarrade.

Le troisième chantier est de poursuivre le projet de modernisation de la profession, le tout s’inscrivant dans le Projet des Notaires de France Horizon 2020 qui veut engager le notariat dans une dynamique de changement pour en garantir la pérennité.

Enfin, l’action européenne et internationale, thème auquel est particulièrement attaché le nouveau président, sera le quatrième chantier. En Europe, les notaires doivent, selon Jean Tarrade, « continuer à prouver leur utilité ». Sur le plan international, le CSN doit continuer à accompagner l’évolution du droit dans les pays émergents et aider ces pays chaque fois qu’il est sollicité : « la naissance du notariat moderne en France avec la loi de Ventôse, donne à cet égard au notariat français une immense responsabilité à l’égard de la communauté internationale ».

Voir la composition du Bureau du CSN