En cas de revente anticipée d’un bien immobilier neuf, le propriétaire ayant bénéficié de la TVA à 5,5 %, perd-il son avantage fiscal ?

Pour bénéficier du taux de TVA réduit à 5,5% pour un achat immobilier, il faut que le logement neuf en VEFA soit construit dans une zone d'aménagement et de rénovation urbaine (ANRU) ou dans un périmètre de 300 mètres alentour. Depuis janvier 2015, ce taux s’applique également au logement situé dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). De plus, le bien acquis doit être la résidence principale de l’acheteur.

Depuis le 1er janvier 2014, le propriétaire d’un bien immobilier neuf peut revendre son bien sans perdre son avantage fiscal, s’il le revend après 10 ans. Cette nouvelle règle n’est pas rétroactive et concerne les livraisons de logement à compter du 1er janvier 2014.

Concernant les livraisons avant le 1er janvier 2014, le délai pour éviter la perte de l’avantage fiscal lors de la vente est de 15 ans. Toutefois, la loi prévoit des exceptions qui dispensent de payer le complément de TVA en cas de revente anticipée.

Vous en trouverez la liste à partir du lien suivant : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2504-PGP.html