Je me suis initialement marié sous le régime de la séparation de biens, puis mon épouse et moi avons adopté le régime matrimonial de la communauté universelle. Les attestations de propriété immobilière n’ont pas été publiées lors de ce changement.[...]

[...] Suis-je en droit de refuser de régler la provision que me réclame le notaire aujourd’hui ?

Non. En effet, l'apport des biens propres ou personnels à une communauté universelle doit être publié au fichier immobilier et une attestation de propriété doit être régularisée en ce sens. Cette publication n'est pas toujours faite lors du changement du régime matrimonial . Dans votre cas, elle doit effectivement intervenir aujourd’hui et les frais doivent être acquittés.