Ma mère souhaite renoncer à une partie de l’héritage de mon père pour que ma part soit plus importante. Le peut-elle ?

Effectivement, le conjoint survivant, bénéficiaire d’une donation au dernier vivant ou d’un testament peut limiter ses droits à une partie seulement de ce qu’il doit recevoir dans la succession , sauf interdiction de le faire par le donateur ou testateur.

Toutefois pour que cela soit possible, il faut qu'au moins un héritier ait accepté la succession.