Mon frère, célibataire sans enfant, avait rédigé un testament dans lequel il désignait comme héritiers nos nièces et moi-même. Mon frère avait également souscrit un contrat d’assurance-vie dont la clause bénéficiaire visait uniquement «mes héritiers».

Allons-nous nous partager l’assurance-vie dans les mêmes proportions que la succession ?

 

Oui.

Vos nièces viennent à la succession de votre frère en application de son testament . Elles sont donc héritières de leur oncle par sa volonté. De plus, leur père étant décédé, elles sont aussi les héritières légales de leur oncle. L’assurance-vie contenant une clause désignant comme bénéficiaires « ses héritiers », elle sera répartie entre vous et vos nièces.