Je suis bénéficiaire du RSA. Suis-je quand même tenue de régler les droits de succession de ma sœur dont je suis l’unique héritière ?

Il n’existe pas d’exonération de droits de succession au profit des bénéficiaires du RSA.

Vous pouvez négocier des délais de paiement avec l’administration fiscale ou demander à bénéficier du paiement fractionné. Dans ce cas, les droits sont acquittés en plusieurs versements égaux dont le premier a lieu en même temps que le dépôt de la déclaration de succession et le dernier au plus tard un an après l'expiration du délai légal imparti pour souscrire cette déclaration. Le nombre des versements est égal à trois. L'intervalle entre deux versements ne peut excéder six mois.

Le délai est porté à trois ans et le nombre des versements à sept lorsque l'actif de succession comprend au moins 50 % des biens non liquides (biens immobiliers, objets d'antiquité, d'art ou de collection…).