• Gestion des cookies
Menu
Le site officiel des notaires de France

Mon père m’a dit que je n’aurai rien à son décès car il allait me faire reconnaitre comme indigne à sa succession. Le peut-il ?

Effectivement un héritier jugé indigne peut être exclu d’une succession . Toutefois, la loi encadre strictement les hypothèses d’indignité. Toutes ont en commun une faute grave de l’héritier à l'égard du défunt.

Ce n’est pas votre père qui peut vous faire reconnaître comme indigne, mais la loi ou le tribunal à la demande d’un autre héritier.

Les cas légaux
L’héritier est exclu automatiquement de la succession s’il a été condamné à une peine criminelle, comme auteur ou complice :
- d’un meurtre ou d’une tentative de meurtre sur la personne du défunt,
- de coups, violence, voies de fait ayant entraîné la mort du défunt sans intention de la donner

Les cas judiciaires
Après l'ouverture de la succession et à la demande d'un autre héritier, le tribunal de grande instance peut prononcer l'indignité d’un héritier. Exemple : en cas de condamnation pour témoignage mensonger à l’encontre du défunt dans une procédure criminelle.

Bon à savoir : la personne exclue de la succession peut hériter si le défunt, de son vivant, l’a exprimé dans son testament .