Morosité ambiante

N° 26 - 22.01.2015

Le secteur de l’immobilier souffre de la morosité ambiante, les français doutant désormais qu’un investissement dans ce domaine puisse être le gage de la conservation voire de la valorisation de leur épargne.

La prise de décision doit être encouragée et l’investissement privé incité pour permettre de loger, à des prix convenables, une population qui ne cesse d’augmenter et qui réclame des logements de qualité et énergiquement économes.

Perspectives du marché immobilier

A LIRE AUSSI

Analyse du marché immobilier

Selon l’indice Notaires-INSEE, au troisième trimestre 2014, les prix des logements anciens en France métropolitaine baissent de 0,6% par rapport au trimestre précédent.

Droits de mutation, frais d’acte de vente ou « frais de notaire »

Les sommes versées au notaire, en plus du prix de vente, improprement appelées «frais de notaires», sont composées de plusieurs éléments. Lire la suite...