Indices Notaires-Insee des prix des logements anciens en province – Deuxième trimestre 2022

Mis à jour le

Les prix des logements anciens décélèrent légèrement.

Au deuxième trimestre 2022, la hausse des prix des logements anciens en France (hors Mayotte) se poursuit, malgré une légère inflexion : +1,4 % sur un trimestre (données provisoires corrigées des variations saisonnières), après +1,7 % aux deux trimestres précédents.

Sur un an, la hausse des prix se poursuit : +6,8 % au deuxième trimestre 2022, après +7,3 % au premier trimestre et +7,1 % au quatrième trimestre 2021. La hausse reste plus marquée pour les maisons (+8,4 % sur un an au deuxième trimestre 2022) que pour les appartements (+4,5 %), comme depuis le quatrième trimestre 2020.

Au deuxième trimestre 2022, le volume annuel de transactions décroît légèrement : en juin 2022, le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois est estimé à 1 157 000, après 1 176 000 fin mars 2022.

Si l’on rapporte ce nombre de transactions au stock de logements disponibles, qui augmente d’environ 1 % par an, la proportion de ventes dépasse depuis 2019 le niveau élevé observé au début des années 2000.

David Ambrosiano, Président du Conseil supérieur du notariat déclare : « Comme nous l’avions anticipé dans nos dernières notes de conjoncture immobilière, la hausse des prix au deuxième trimestre 2022 enregistre une légère inflexion et le volume annuel des transactions décroit légèrement. Dans un contexte qui demeure marqué par les incertitudes internationales, l’inflation et une contraction sensible de l’octroi des crédits immobiliers due notamment à un taux d’usure devenu décorrélé des taux nominaux, le troisième trimestre 2022 nous livrera sans doute une vision de plus en plus nette de que ce sera le marché 2022 ».

Indices Notaires-Insee des prix des logements anciens en province – Deuxième trimestre 2022

Indices Notaires-Insee des prix des logements anciens en province – Deuxième trimestre 2022