lorem

Les offices publics de l’habitat (OPHLM)

Créé en 2007, l'office Public de l'Habitat (OPH) est un organisme public qui construit et gère les habitations à loyer modéré (HLM). Il succède à l'office public d’HLM (OPHLM) et à l'office public d’aménagement et de construction (OPAC).


Quelle est la définition des offices publics de l'habitat ?

Les OPHLM étaient des établissements publics créés par décret en Conseil d’État à la demande d’une commune, d’un groupement de communes, d’un Conseil général ou encore d’un établissement public groupant des collectivités locales. Les OPAC étaient des établissements publics industriels et commerciaux. La loi du 13 juillet 2006 a autorisé le Gouvernement à prendre par ordonnance les mesures nécessaires pour ce remplacement réalisé par l’ordonnance du 1er février 2007.

Les offices publics de l’habitat sont des établissements publics industriels et commerciaux. Ils sont rattachés soit à un établissement public de coopération intercommunale compétent en matière d’habitat, soit à un département soit encore à une commune (si celle-ci n’est pas membre d’un établissement public de coopération intercommunale compétent en matière d’habitat). Ils ont de très larges compétences, quasi identiques aux Sociétés anonymes d’Habitation à Loyer Modéré. Il s’agit principalement d’opérations de construction et gestion d’immeubles, d’interventions foncières, d’actions ou d'opérations d’aménagement et de prestations de services.

L’activité des offices publics de l’habitat s’exerce sur le territoire de la région où se trouve la collectivité territoriale ou l’établissement public auquel ils sont rattachés, mais ils peuvent également intervenir sur des départements limitrophes de cette région, après accord de la commune d’implantation de l’opération.