3 bonnes pratiques de collaboration entre notaires et professionnels de la transaction

Mis à jour le

La collaboration entre les professionnels de la chaîne de l’immobilier est indispensable. Elle l’est d’autant plus dès de la phase préparatoire à l’avant-contrat pour gagner en rapidité et en fluidité, afin de constituer un dossier juridiquement solide.

C’est pourquoi le Conseil supérieur du notariat a souhaité proposer à l’ensemble des professionnels de la transaction immobilière « 3 bonnes pratiques de collaboration entre notaires et professionnels de la transaction » pour une coopération efficace le plus en amont possible du dossier, dès la signature du mandat.

Cette base solide dans notre collaboration, lors de l’instigation d’un projet de vente, s’appuie sur les questionnaires VENDEUR (Maison et Appartement), mais également sur une « check-list » des pièces indispensables à la constitution du dossier.

Tous ces éléments visent à mieux coordonner les actions de tous lors de la phase préparatoire de l’avant-contrat. Contacter son notaire, avant même qu’un accord entre le vendeur et un acquéreur n’intervienne, permet de réduire les délais de signature de l’avant-contrat et évite de potentielles déconvenues juridiques postérieures à sa signature

3 bonnes pratiques de collaboration entre notaires et professionnels de la transaction

3 bonnes pratiques de collaboration entre notaires et professionnels de la transaction