lorem
Trouver un notaire
Annuaires

Marché immobilier : indices et cartes des prix au m²


Indices NOTAIRES-INSEE

Variation des indices de prix au 2ème trimes 2018

Au deuxième trimestre 2018, les prix des logements anciens en France (hors Mayotte) augmentent de façon moins soutenue qu’au trimestre précédent : + 0,5 % par rapport au premier trimestre 2018 (données provisoires corrigées des variations saisonnières), après + 1,1 %.

Sur un an, la hausse des prix se poursuit : + 2,8 %, après + 2,9 %. Comme observé depuis fin 2016, la hausse est principalement tirée par les prix des appartements : + 3,3 % en un an, contre + 2,5 % pour les maisons.


Prix au m² médian des appartements anciens au 2ème trimestre 2018


Prix de vente médian des maisons anciennes au 2ème trimestre 2018


Projection des indices de prix à partir des avants-contrats

La projection des indices de prix à novembre 2018 à partir des avant-contrats sur l’ensemble de la France métropolitaine anticipe une poursuite de la hausse en appartements et maisons, respectivement + 3,9 % et + 3,3 %.

D’après les avant-contrats enregistrés à Paris, le prix atteindrait 9 570 € le m² en novembre 2018, avec une hausse de 3 % par rapport à août. L’augmentation annuelle des prix resterait inchangée, à 6 % en novembre 2018. D’août à novembre 2018, et toujours d’après nos indicateurs avancés sur les avant-contrats, le prix des apparte-ments franciliens devrait augmenter de 2,5 % en 3 mois, et de 3 % après correction de la variation saisonnière.

La hausse annuelle des prix se stabiliserait alors autour de 5 % pour les appartements en Ile-de-France, dont 5,6 % en Petite Couronne. En banlieue, le prix des maisons anciennes devrait augmenter d’environ 4 % en un an, avec une hausse toujours plus sensible en Petite Couronne (+ 5,2 %) qu’en Grande Couronne (+ 3,4 %).

En Province, la tendance issue des indicateurs avancés est proche de la tendance nationale avec une projection de la hausse à 2,8 % sur le marché des appartements et à 3,2 % sur celui des maisons à fin novembre 2018. Au niveau des plus grandes villes, les prix des appartements anciens continueraient d’augmenter entre 5 % et 10 % à Rennes, Bordeaux, Nantes et Lyon. Ils resteraient stables à Montpellier et Toulouse. À Grenoble, les prix continueraient de diminuer. En maisons anciennes, les prix dans les agglomérations de Nantes, Marseille, Bordeaux et Lille continueraient de progresser. À Toulouse et Lyon, les prix se stabiliseraient.


Le crédit (Données Banque de France - Juillet 2018)

Crédits nouveaux à l’habitat des particuliers, à plus d’un an, taux d’intérêt annuel en pourcentage

Le taux d’intérêt moyen des nouveaux crédits à l’habitat (à long terme et à taux fixe) continue de baisser (1,53 % en juillet, après 1,55 % en juin et 1,57 % en mai).


Consulter la note de conjoncture en PDF interactif

Vos questions fréquentes