lorem

Le développement de l'institution notariale dans le monde

Reconnaissant l'institution notariale comme facteur d'équilibre dans un État de droit, de nombreux pays se sont attachés à la renforcer, voire à la créer. Aujourd'hui, plus des 2/3 de la population mondiale connaissent le notariat.


Le notariat en Asie

Les notariats de Chine, de Mongolie, du Vietnam de Corée du Sud, d'Indonésie et du Japon sont membres de l'U.I.N.L.

D'autres pays asiatiques ont manifesté un grand intérêt pour le notariat, dont notamment le Cambodge et la Thaïlande.


Le notariat dans les pays de l'Est

Depuis la chute du mur de Berlin, 19 pays d'Europe centrale ou orientale ont rétabli l'institution notariale de "type latin" ; leurs notariats sont membres de l'Union internationale du notariat (UINL). C'est le cas également de la Russie.

Aujourd'hui, le Kazakhstan et le Kirghizistan notamment sont intéressés par notre modèle notarial.


Le notariat en Afrique

En Afrique, 19 pays sont devenus adhérents de l'UINL. Une loi notariale a récemment été votée en République démocratique du Congo.

 


Le notariat en Amérique du Nord

Le notariat est présent au Canada, dans la province du Québec.


Le notariat en Amérique centrale et du Sud

Tous les pays d'Amérique centrale et du Sud connaissent l'institution notariale.


Le notariat dans l’espace méditerranéen

En 2006, l’ensemble des notariats du pourtour de la Méditerranée s’est réuni à Marseille en Congrès afin d’échanger sur leurs droits et pratiques.

Depuis, le colloque des notariats de la Méditerranée se tient tous les deux ans, la dernière fois à Madrid en 2018.


Le notariat en Proche-Orient

La Turquie et le Liban ont un notariat de droit latin. La Jordanie, l’Iran et les Emirats-Arabes-Unis ont également fait part de leur intérêt pour ce type de notariat, délégataire de l’autorité publique, qui a une mission de prévention des litiges.


L'action internationale des notaires de France